RED DOG (Apichatpong Weerasethakul)

por Fernando Ganzo


Video: Fernando Ganzo
Montaje: Francisco Algarín Navarro
Palais de Tokyo, París, 2010

***

Pour la Nuit Blanche 2010, le Palais de Tokyo donne carte blanche au Pavillon, le laboratoire de création, qui propose deux événements. Dans le hall, rendez-vous avec Apichatpong Weerasethakul. L'artiste, résident du Pavillon en 2001/02 et lauréat de la Palme d'or du Festival de Cannes 2010, propose ici une installation vidéo inédite et magique : The Palace (Red Dog). L'histoire d'un chien rouge racontée sur quatre écrans géants... Un peu plus loin La Cabane-le Monde, un module architectural où intérieur et extérieur se confondent et dans lequel des moniteurs diffusent une sélection de films réalisés par les artistes du Pavillon depuis sa création. Une façon de rappeler l’un des principes dialectiques du laboratoire: à la fois ouvert sur le monde et concentré sur la création.

On the occasion of Nuit Blanche 2010, the Palais de Tokyo gives carte blanche to its creative lab Pavillon, which proposes two events. In the hall, come and discover The Palace (Red Dog), a magical installation by Apichatpong Weerasethakul, artist resident in Pavillon 2001/02 and prize-winner of the Cannes Film Festival 2010. Apichatpong Weerasethakul's new video deals with the story of a red dog displayed on four giants screens. Further, La Cabane - le Monde, an architectural structure where the inside and the outside become confused and where monitors broadcast a selection of several movies created by artists passed by Pavillon since its creation.

***

De 19h à 4h : Au programme, chien rouge, nuit noire et vidéos...
Pour la Nuit Blanche 2010, le Palais de Tokyo donne carte blanche au Pavillon, le laboratoire de création, qui propose deux événements.Dans le hall, rendez-vous avec Apichatpong Weerasethakul. L'artiste, résident du Pavillon en 2001/02 et lauréat de la Palme d'or du Festival de Cannes 2010, propose ici une installation vidéo inédite et magique : The Palace. L'histoire d'un chien rouge racontée sur quatre écrans géants...

Un peu plus loin La Cabane - le Monde, un module architectural où intérieur et extérieur se confondent et dans lequel des moniteurs diffusent une sélection de films réalisés par les artistes du Pavillon depuis sa création. Une façon de rappeler l’un des principes dialectiques du laboratoire : à la fois ouvert sur le monde et concentré sur la création.

Avec des films de Ziad Antar / Louidgi Beltrame / Isabelle Cornaro / Angela Detanico & Rafael Lain / Mati Diop / Niklas Goldbach / Louise Hervé & Chloé Maillet / Romain Kronenberg / Cova Macias / Ariane Michel / David Raffini & Florian Pugnaire / Koki Tanaka / Adam Vackar /

La Cabane - le Monde
D’après une idée originale de Pascal Beausse
Structure architecturale conçue par Boris Vapné en 2005

Laboratoire de création au sein du Palais de Tokyo, le Pavillon accueille chaque année depuis 2001 dix jeunes artistes et curateurs à l’issue d’un concours international. Sous la direction de l’artiste Ange Leccia, les projets de travail proposés aux résidents pendant leur séjour de huit mois – expositions, publications, workshops en France et à l’étranger – sont placés sous la responsabilité d’un artiste ou critique invité qui en accompagne le déroulement.